(OTTAWA) —Le 7 avril 2022 — Le président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada, Perrin Beatty, a publié aujourd’hui la déclaration suivante en réaction au budget 2022 du gouvernement fédéral.

« Les entreprises canadiennes viennent de vivre deux années sans précédent, caractérisées par plusieurs vagues d’une pandémie, une inflation qui a atteint son plus haut niveau en trente ans, des perturbations de la chaîne d’approvisionnement, des événements météorologiques extrêmes et des tensions géopolitiques. Dans ce contexte, il n’a jamais été aussi important pour le gouvernement fédéral de miser sur la croissance économique.

Cette croissance économique doit être menée par le secteur privé. Bien que nos finances publiques aient été favorisées par des taux d’inflation et des prix de l’énergie plus élevés ainsi que par des taux d’intérêt bas, nous ne pouvons pas emprunter ou compter sur l’inflation pour assurer notre prospérité. Les dépenses fédérales doivent être à la fois responsables sur le plan fiscal et être affectées aux domaines où elles peuvent générer de véritables retombées économiques. Pour stimuler la croissance économique, il est impératif de faire appel à tous les outils à notre disposition, y compris les politiques fiscales, réglementaires, du travail et de l’infrastructure, afin d’attirer les investissements du secteur privé.

Le gouvernement a présenté un programme ambitieux dans le budget 2022. Il sera maintenant essentiel de travailler en collaboration avec le monde des affaires pour s’assurer que les mesures annoncées sont mises en œuvre de manière à soutenir la croissance économique.